Séverine Guérif

Carte d'identité

Séverine Guérif

Prénom : Séverine I Nom : Guérif

Âge : 44 ans I Née à NANTES

Taille : 1,51m I Poids : 44 kg

Spécialité : TRIATHLON ET DUATHLON

En Format sprint catégorie MASTER

Palmarès 2018 :

Duathlon :

  • Championnat de France : médaille de bronze

Triathlon :

  • St Jean de Monts : 2ème
  • Bergerac : 2ème
  • Cross-triathlon :
  • Vice-championne de France

Cross-duathlon :

  • Championne régionale Pays de la Loire

Mon parcours

MON PARCOURS

« C’est une grande chance d’avoir croisé des personnes moteurs. »

J’ai toujours pratiqué du sport, que ce soit de la course à pied, du VTT, (…), souvent en milieu naturel, et avec mon compagnon (un professeur d’EPS), nous avons souvent choisi des vacances « sportives » dans les montagnes françaises, où nous pouvions pratiquer, ensemble notre passion commune, voir un style de vie.
Nous nous sommes rencontrés il y a maintenant plus de 20 ans, un peu par hasard, lors de la préparation d’un raid nature, et aujourd’hui, au fond de moi, je me dis que ce n’était finalement, peut-être pas du hasard.

POURQUOI CET INTÉRÊT POUR LE SPORT ?

Nous avons tous et toutes, des ressources physiques, psychiques, intellectuelles, morales et sociales, avec une personnalité, des traits de caractère.

Le sport nous a appris, qu’il nous révèle  finalement ce que nous sommes, et sinon, peut contribuer à le faire émerger.

Deviens ce que tu es, grâce au sport …

POURQUOI CET INTÉRÊT PARTAGé POUR LA PERFORMANCE SPORTIVE

Nous avons fait ensemble pas mal de compétitions de courses à pied et mon compagnon me disait qu’il était « Monsieur 10% » (10% de concurrents devant lui et 90 % derrière) et moi « Madame 1% » (1% devant moi et 99 % derrière).
La performance sportive peut s’exprimer sous la forme d’un classement, d’une distance, d’un temps ou d’un résultat, le plus souvent lors d’une compétition, mais elle peut également s’exprimer, au travers des émotions ressenties et partagées, lors des entraînements et des compétitions.

POURQUOI LE TRIATHLON ?

Le triathlon nous est apparu évident comme un nouveau chapitre autour d’un projet commun de vie. Je dois bien avouer que ce que je préfère ce sont bien évidemment les courses, l’enchaînement des trois sports qui est grisant, profiter de la nature, partager ça
avec les copains, la famille et surtout mon fils .
Et le must : la ligne d’arrivée lorsque l’on s’est fixé un beau défi et qu’on y est arrivé.
Il y a 2 ans, c’est moi qui ait franchi le premier pas, et qui ait décidé d’intégrer un club de triathlon local (« Couëron Triathlon »), avec un slogan qui m’a tout de suite parlé : « Au bout, tu iras ».

Fermer la fenêtre

Soutenez moi !

Participez à la cagnotte